Jeune et escort, le privilège de la fraîcheur..

jeune africaine

Certaines jeunes filles libertines n’hésitent pas à donner leur âge à des sites d’annonces coquines et pas que ça, comme par exemple leur numéro de téléphone. Quelques utilisatrices annonceuses ont parfois 18 ou 19 ans, avec essentiellement des publications d’annonces sur Paris ainsi qu’au sein de la région parisienne.

Jeunes et sans complexes

Tout du moins, il semble que ces déesses divulguant fièrment leur jeunesse et leur fougue n’aient pas froid aux yeux.. Parmi les escorts parisiennes qui publient leurs propositions d’accompagnement, certaines oscillent entre 18, 19 et 20 ans. Quoi qu’il en soit, se publier sur un site d’annonce d’escorts implique intrinsèquement d’être d’âge majeur au moment de publier sa missive plus ou moins érotique sur les sites de rencontres libertines réservés aux adultes d’au moins 18 ans.

Autrement et plus simplement dit, être majeur selon les lois en usage dans son pays de résidence et notez-le bien, de connexion. Un détail important pour ceux ou celles qui voudraient jouer avec la loi concernant les mineurs et l’escorting de luxe.

En effet, si le libertin parisien moyen prend du plaisir à déambuler le long des missives voluptueuses du portail libertin réservé aux adultes de plus de 18 ans, il ne lui aura pas échappé que certaines annonces de Paris ont pour auteures et auteurs des escort girls et/ou des escort boys. Si le visiteur se situe dans la capitale française, c’est-à-dire Paris, et qu’il souhaite pousser plus loin son introspection érotique, il trouvera aisément des annonces dans la catégorie BDSM dont l’auteure peut s’avérer être une escort de 18 ans. Celle-ci peut éventuellement proposer des séances de fétichisme, non en qualité d’escort mais plutôt en qualité de maîtresse de domination soft bien jeune et naïve sur Paris et en Ile-de-France. Toutes les disciplines du site, nous devrions plutôt parler ici de catégories, sont ouvertes à ces jeunes femmes aux dents longues. Il arrive même de trouver des jeunes libertines de 18 ans proposant leur virginité…
Après tout, à chacun ses limites et/ou son appétit quant à pratiquer la rencontre avec ou sans prise de tête sur Paris et sa province et ce, que l’on soit âgé de 19 ou de 90 ans..

Il est souvent cité la ville de Paris sur le portail des libertins parisiens.

Pourtant, Paris n’est pas la seule ville libertine où l’on observe de jeunes femmes faire les pros au coin d’un book ou d’un blog perso. Toutes les provinces et villes francophones possèdent leur jeunes femmes sorties de l’adolescence avec les ovaires en flamme. Un privilège réservé, rappelons-le, aux adultes de plus de 18 ans.

Afin d’être encore plus précis que la chronologie d’une montre suisse, nous nous arrêterons à la métaphore suivante: jusqu’à l’hiver de nos vies libertines, galantes, libres, relâchées, peut-être débauchées pour certains et certaines voire vicieuses pour les plus coquins et coquines d’entre vous..

Où commence ce jeu subtil de « court moi derrière que je t’attrape » virtuel, et même réel ?
Très simple, par la lecture des annonces libertines souvent coquines et un tantinet provocatrices voire érotiques. C’est que certaines parisiennes et de nombreux parisiens (escort girl, escort boy, travesti, maitresse escort, masseuse escort, gigolo, lesbienne, gogo dancer, escort mature, escort dominatrice, etc.) imagent très clairement leurs propositions de rencontre non-sérieuse sur Paris.
Comment et par quel moyen ? En utilisant leur imagination débordante bien entendu.

N’hésitez pas à prendre le temps de lire certaines publications parisiennes d’escort de 18 ans proposant des massages érotiques.

C’est à croire que les parisiens n’ont pas froid aux yeux ou plutôt et pour le coup (sans vouloir faire de jeu de mots vulgaire), pas froid à la libido. Une libido qui sortirait régulièrement sans se prendre la tête. Que ce soit dans les établissements libertins de Paris et sa proche banlieue, les salons de massage aussi ont un franc succès à Paris, dixit les nombreux articles publiés dans les journaux parisiens. C’est à croire que Paris serait l’une des capitales les plus chaudes d’Europe. C’est que Paris ne serait pas seulement une blonde adolescente, si l’on en croit les chansons à la mode des années 80. Paris est bien plus qu’une ville, prenez-en sa température et jugez-en par vous-même !

Vous pourriez commencer par lire cet article du même nom: Paris. Un article précédement rédigé au sujet de la captivante ville de Paris, on y parle d’une locomotive de luxe qui a su parcourir les âges pour être au firmament de l’occident. Paris aujourd’hui brille de mille feux sur le monde moderne. Paris est la capitale de la table, du vin, du faste, de la fête, de la culture pluriel…

Paris, ville du sexe

La communauté gay et lesbienne de Paris est très active dans la capitale des lumières. Elle enrichit avantageusement le kaléidoscope culturel parisien, que ce soit dans l’environnement de la mode, de la peinture, des arts, des lettres, de l’audio-visuel, de la musique… Paris est gay, Paris est lumière, Paris est magique, Paris se bouge..

On pourrait aussi dire: Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé !
Mais Paris libéré et libre comme il l’a toujours voulu l’être. Malgré vents et marées, n’oublions pas la devise de Paris: fluctuat nec mergitur !
Il est battu par les flots mais ne sombre pas.